Page vide prévu pour 6 chapitres et une conclusion.
Le contenu du pied de page est variable en Fx des pages. on propose de charger la page en PDF, de découvrir nos produits, ou d'en acheter un
Ca se decidera plus tard

Avant de signer votre dernier chèque, vérifiez soigneusement la qualité du site livré.

1 - Faire tester votre nouveau site

Une erreur fréquente consiste à montrer le site à son entourage en prenant les commandes de l'ordinateur.

Vous ne serez pas là pour accompagner les internautes qui utiliseront votre site et vous n'entendrez pas leurs remarques. Ce qui est regrettable, car leur avis est fondamental pour votre activité.

En revanche, vous pouvez connaître les réactions de vos proches. Pour que l'expérience soit la plus instructive possible, laissez-leur la souris et demandez-leur de réaliser des actions précises sur le site.

Par exemple :

  • Inscris-toi à la newsletter
  • Trouve un article sur tel sujet
  • Trouve tel produit et achète-le.
    (on pourra s'arrêter une fois arrivé au formulaire de paiement)

Puis laissez-les se débrouiller seuls. Un site bien fait ne demande pas d'explications complexes, son utilisation doit " aller de soi " . Alors, retenez-vous et ne leur venez pas en aide à la première hésitation. Notez soigneusement leurs problèmes et leurs incompréhensions, s'il y en a.

Le visiteur lambda ne viendra pas pour admirer votre site. Il recherchera une information, un produit ou un service et s'attendra à le trouver rapidement et facilement.

L'absence de ce type de tests explique souvent le faible rendement de site, en apparence, très correct.

2 - S'assurer qu'aucun point n'a été oublié

Reprenez le cahier des charges élaboré avec votre prestataire et vérifiez que toutes les fonctions énumérées sont bien présentes et fonctionnelles. Assurez-vous de bien les comprendre. Si ce n'est pas le cas, demandez des explications.

Si vous avez demandé un système de paiement, testez le en achetant un de vos produits, comme le feront vos visiteurs. Traitez cette commande normalement dans l'administration de votre site. Vous devez pouvoir maîtriser tout le processus.

3 - Chasser les dernières fautes

Relisez et faites lire les textes du site pour y traquer les dernières fautes de frappe. Même si vous avez fourni des textes impeccables, des erreurs ont pu se glisser lors de l'insertion de ces données. Tout le monde porte attention à la page d'accueil, mais on néglige souvent les autres pages. Commencez votre relecture par les pages les moins lues.

Si votre site doit contenir des conditions générales de vente, soyez très attentif lors de leur relecture, elles vous engagent légalement.

4 - S'assurer d'avoir toutes les pièces en main

Quelle que soit la nature du contrat qui vous lie à votre prestataire, vous devez avoir en main les informations suivantes :

  • Information d'accès à l'hébergement de votre site (FTP)
  • Votre nom de domaine, enregistré à votre nom propre et tous les codes d'accès
  • Un compte google analytic pour suivre vos visiteurs
  • Le cas écheant, les informations d'accès sur les réseaux sociaux et les plates-formes créer dans le cadre du projet.

5 - Prendre en main votre site

Aucun site ne sera rentable sans une réelle implication dans sa mise à jour. A moins d'avoir souscrit un contrat particulier, c'est vous qui assurerez ce travail, alors n'attendez pas : assurez-vous d'en être capable. Ouvrez la section d'administration et créez des contenus ou des produits.

Même si ces essais restent pour l'instant fictifs, il est important que vous contrôliez l'intégralité des fonctionnalités de votre site. Posez des questions sur tous les points que vous ne comprenez pas.


2019 made with by Les Ateliers Du Virtuel