Ne vous laissez pas tuer


Dans un billet sur son blogue, Michelle Blanc mettait en garde : Facebook = vous n’êtes pas chez vous!

Hier, j’ai pu constater cela, bien assis sur un siège de la première rangée. Sans avertissement, Facebook a supprimé mon profil personnel, ne me renvoyant qu’à cette énigmatique page de non-explication. Par jeu de dominos, ma page d’entreprise a aussi été supprimée.

Cela aurait pu être désastreux.

Au delà de la frustration de devoir recréer une page personnelle, de devoir refaire des demandes d’amitiés à quelques centaines de personne, de « re-populer » mes informations personnelles, et de devoir refaire et publiciser à nouveau ma page d’entreprise, je n’aurai pas vraiment perdu d’opportunité d’affaire.

Mes revenus provenant de plusieurs clients répartis en plusieurs « catégories » (éditorial, stock, commercial), la perte d’un de ceux-ci ne met pas en péril mon entreprise. De même, ma stratégie de commercialisation repose sur plusieurs axes et ma page Facebook n’est que l’une d’elle.

La perte de ma page Facebook est donc dommage, mais entre mon site web, mon blogue, mon Twitter et autre linkedin, la situation n’est vraiment pas catastrophique. Elle est juste… frustrante.

Cependant, lorsque je vois d’autres photographes avec une page Facebook de 2000 fans mais qui ont un site web peu développé et pas du tout optimisé pour les engins de recherche, je trouve qu’ils jouent avec le feu.

Leçon apprise trop tard : Ajoutez une personne de confiance comme second administrateur web à votre fanpage. En cas de suppression de votre profil, celle-ci survivra en raison de ce second administrateur. C’est ce qui est arrivé avec la page de Québec urbain, « sauvé » par le co-administrateur.

Cela dit, si nous étions ami Facebook auparavant vous pouvez maintenant me retrouver ici. Si vous désirez plutôt me suivre professionnellement avec ma nouvelle page Facebook d’entreprise, qui me sert surtout à annoncer les nouveaux billets publiés sur ce blog, ce sera dorénavant ici.

***
Mise à jour: Il semble y avoir eu une vague de suppression de compte hier. J’ai entendu 4-5 histoires similaires à la mienne. Ne prenez pas de chance et téléchargez l’ENSEMBLE de votre profil avec l’outil produit par Facebook. Le reconstruction de votre profil sera plus facile si le pire devait arriver.

http://www.francisvachon.com/blog/la-diversification-a-tous-les-niveaux-le-jour-ou-facebook-decide-de-tuer-votre-entreprise/

Publié le   16 novembre 2019 par : admin

#facebook#twitter#reseaux sociaux

2019 made with by Les Ateliers Du Virtuel