1 - Choisir les candidats

 
Un prix trop bas, peut cacher un site qui vous deservira.
Et les choses seraient simples, si le prix le plus elevé etait garant de visibilité.
Le bon sens dicte de s'interesser aux prix moyens

Au départ, surtout si c'est votre premier site, vous n'avez pas une idée précise du budget que demande la satisfaction de vos besoins.
Il faut comparer les offres points par points, et c'est là que les choses se compliquent, car souvent, les prestataires englobent leurs propositions dans des "packs tout-inclus". Bien sur, chacun le fait à sa façon.

Il est temps de prendre contact avec eux pour les questionner sur leurs devis. Soyez attentif à la qualité du contact autant qu'à celle des réponses, elles préfigurent ce que pourrait être votre future relation.

Prenez note de tout ce qui se dit, et si c'est pertinent, obtenez de leurs parts des precisions ecrites.

2 - Définir leurs offres

Pour être en position de comparer les offres recues, il faut les définir précisement. Cela va vous permettre d'établir un tableau de comparaison.

 
Si votre prestataire ne peut pas vous fournir une description exacte du site que vous commandez.
tournez les talons !

Exiger un cahier des charges précis, même s'il est succinct pour les petits sites. Pour prendre un exemple concret, ecrire "galerie photos" est largement insuffisante quand on pense au nombre d'options que peut comporter une galerie photos (zoom, vignette, administration, commentaire des images, classement par catégories, etc).

Quel que soit le niveau de complexité de votre projet, il n'est pas envisageable de le réaliser sans savoir à l'avance ce qui devra être fait. Que votre site comporte ou pas des éléments personnalisés, on ne saurait se passer d'une définition complète de ses fonctions.

De plus, une grande partie des éléments d'un site sont des "briques élémentaires" que l'on adapte à chaque cas.
Si votre prestataire ne dispose pas de cahier des charges pour ces briques, cela ne présage rien de bon pour la suite des évènements.

Cette remarque est encore plus importante dans le cas d'un développement spécifique.
Sans cahier des charges, vous achetez en chat dans un sac !

3 - La communication avec votre prestataire

Cela n'est pas toujours le point auxquel on pense en premier, et pourtant, une fois les travaux lancés, cela devient crucial

  • Par quels moyens allez-vous échanger des informations ?
    ( Evitez le téléphone pour les choses importantes. Il faut des traces écrites ).
  • Quel est le nom de la personne en charge de votre dossier ?
    ( Rester attentif aux nombres d'intervenants entre vous et les personnes qui réalisent réellement votre site ).
  • Dans le meilleur des cas, votre prestataire dispose d'une zone client sécurisée pour échanger des informations avec vous.
    ( Comment y accède-t-on ? ).
  • Y aura-t-il des rapports d'avancement ? Si oui, à quelle fréquence ?
  • Exigez un planning de livraison comportant toutes les dates intermédiaires et le détail de " qui doit fournir quoi  ".
    ( Par exemple, il doit vous présenter une maquette visuelle le 6 septembre, et le 12 septembre, vous devez avoir livré les contenus textes -s'ils ne sont pas déjà prêts ).
  • Quels documents fournissez-vous au départ ?
    Ne donnez jamais vos originaux et faites noter la liste des documents remis.
    La meilleure bonne volonté n'exclut pas la perte accidentelle de documents.

4 - Ecouter les conseils

 
Demandez vous si un prestataire qui vous poste un devis, sans vous poser aucune question s'intêresse vraiment à votre projet

Vous avez préparé votre création de site avec le plus grand soin, mais il gagnera en qualité si vous acceptez les conseils d'un professionnel.
C'est justement ce service que doit offrir un prestataire compétent.

Avant de rédiger votre devis, les prestataires ont du prendre contact avec vous pour avoir des précisions. S'ils ont fait correctement leur travail, ils vous ont peut-être indiqué des services ou méthodes qui optimiseraient votre projet.
Prenez note de l'intêret qu'ils portent à votre projet et des idées qu'ils apportent.

3 - Définir le planning

C'est avant la signature du premier chèque que l'on définit l'enchainement des opérations et les différentes dates de livraison. Couramment, on la sépare en cinq phases.

  1. 1 - Signature du contrat
  2. 2 - Validation de la maquette.
  3. 3 - Fourniture des contenus.
  4. 4 - Proposition d'un BAT final.
  5. 5 - Publication du site sur internet.

Tout ceci vous semble peut-être très lourd et pointilleux, mais ces conseils sont issus d'une longue expérience du terrain.
D'une manière générale, n'hésitez pas à poser des questions et exiger des réponses claires et précises.
Prenez note des réponses.

2020 made with by Les Ateliers Du Virtuel